La Pépite du Bac : « Light Upon The Lake » de Whitney

blank-vinyl-record-jacket-2924018_1920.j

Comment se remettre d’une relation amoureuse ? Difficile d’y répondre quand même votre groupe de musique se déchire et que vous vous retrouvez à affronter l’hiver rugueux de Chicago sans emploi et dans un appart pourri.

Et pourtant ! Il est tout à fait possible de surmonter cette épreuve avec quelques idées de mélodies et un dictaphone. Julien Ehrlich et Max Kakacek, tous deux amoureux éconduits et musiciens survivants du groupe Smith Westerns, décident ainsi de travailler sans relâche pour écrire un album entier.

Avec l’aide de Jonathan Rado, membre du célèbre groupe Foxygen, ils  décident de quitter le froid et la morosité de Chicago pour aller camper dans la San Fernando Valley en Californie et enregistrer le premier album de leur nouveau groupe, Whitney.

C’est en janvier 2016 qu’on les découvre alors avec le titre « No Woman » qui fait exploser le groupe. Cette simple ballade folk qui tourne autour du thème de la rupture amoureuse prend toute sa consistante avec la surprenante voix de tête du Julien, les arpèges de guitare de Max, le clavier soul et les cuivres des membres qui se sont joints à eux.

Le second single, « Golden Days », l’un de nos préférés et qui sort deux mois plus tard confirme notre intérêt pour ce groupe. Les cuivres sont toujours aussi présents, la mélodie efficace et l’énergie du groupe y est communicative. Les « golden days », ce sont ces journées qui forment la phase de lune de miel dans un couple, et les membres du groupe ne se sont pas privés pour expliquer en interview qu’ils ont réussi à faire pleurer leurs ex en leur passant la démo du morceau.

Avec la sortie de l’album en juin 2016, le groupe montre l’ampleur de son talent à aborder des sujets douloureux tout en leur donnant force et fraicheur.  Avec le titre « On My Own » le groupe évoque la solitude sous des airs de musique ska. Julien Ehrlich va même jusqu’à composer une chanson sur la mort de son grand père avec le titre « Follow » qui clôture l’album de manière magistrale.

Trois ans plus tard, on attend toujours la suite de cet album malgré les appels désespérés des fans sur les réseaux sociaux. Si la tournée prochaine du groupe est un bon espoir pour ceux qui veulent écouter de nouveaux morceaux, écouter ou réécouter le vinyle du premier album est un bon moyen de patienter.

Whitney sera en concert au Trabendo (Paris) le 21 novembre prochain !

Promenez-vous dans la forêt avec le groupe sur le clip de « No Woman »
Capture d’écran 2019-02-08 à 17.50.49.pn

Valentin, pour Le Bruit du Sillon

valentin@lebruitdusillon.com