La Pépite du Bac : « Geography » de Tom Misch !

600x600bf.png
R-11754293-1536139227-1231.jpeg.jpg

 

Il n'y a pas plus grand soulagement que celui de retrouver son portable, ses lunettes ou son portefeuille égaré. On imagine bien alors l'ascenseur émotionnel qu'a du prendre Tom Misch quand il a perdu puis retrouvé sa clé USB pleine de ses nouveaux morceaux, lors d'un voyage à Paris. Il en a même fait une chanson, "Lost In Paris", qui nous introduit dans le groove de l'album avec l'aide du rappeur Goldlink.

Tom Misch continue de nous surprendre en reprenant le violon, un instrument qu'il a commencé à 4 ans avant de se mettre à la guitare, sur le très dansant morceau "South Of The River". Cette rivière, c'est la Tamise et Tom exprime sa fierté d'avoir grandi au sud de Londres, un lieu qui a vu émerger des grands artistes comme King Krule ou encore le rappeur Loyle Carner.

C'est d'ailleurs avec ce dernier que Tom enregistrait des jam sessions dans sa chambre d'ado et publiait des morceaux sur Soundcloud. On retrouve donc le superbe flow de Loyle Carner sur l'album avec le titre "Water Baby". On pourra également découvrir les nouveaux morceaux du rappeur sur son deuxième album "Not Waving, But Drowning" que l'on attend impatiemment vendredi prochain.

En plus de convier ses potes, Tom Misch invite sa soeur Polly pour réciter un monologue sur l'amour du cinéma au début de l'une des superbes ballades de l'album, "Movie". L'artiste nous montre ainsi qu'il excelle dans le registre soul et récidive avec la chaleur de sa guitare folk sur le titre "You're On My Mind" ou avec sa reprise toute en douceur de "Man Like You" de Patrick Watson.

Tom Misch va même plus loin en enregistrant une reprise instrumentale du morceau "Isn't She Lovely" de l'une des icônes mondiale de la musique soul et funk, le grand Stevie Wonder. Il veut également nous montrer qu'il est capable de mettre en application ces notions de groove avec l'un des morceaux les plus dansants et jouissifs de l'album, "Disco Yes". Son plaisir de jouer est communicatif et on le voit d'autant mieux avec le titre et le clip de "It Runs Through Me", véritable ode à son amour de la musique.

Valentin, pour Le Bruit du Sillon

valentin@lebruitdusillon.com