L'ALBUM DU MOIS : Night Sketches de Papooz !

Night Sketches

Sortie le 8 Mars 2019

Papooz sort aujourd’hui son deuxième album studio.

Qui n’a pas dansé au rythme du très solaire Green Juice, Premier album du groupe sorti en 2016 ? Cet album avait littéralement été la bande originale de l’été qui a suivi sa sortie. Je me souviens que l’ambiance de cet album se prêtait parfaitement au soleil de la Costa Brava.

Après un passage remarqué à l’Alhambra à Paris le groupe avait fait la tournée des festivals nous régalant de cette musique pleine de vibes positives. Le crochet par Rock en Seine avait définitivement convaincu le public qu’Armand et Ulysse sont deux musiciens hors pair ! Le son des guitares oscille entre jazz et funk, les voix presque féminines viennent saupoudrer cette structure déjà très solide pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Papooz.jpg

Maintenant que les présentations sont refaites, parlons de ce nouveau disque : Night Sketches !

Ils ont tout d’abord teasé tout le monde avec deux singles sortis cet hiver « Danger to Myself » et le très prometteur « You and I » au clip complètement loufoque mais visuellement très plaisant.

L’album commence par ce même morceau, histoire de poser les bases et de faire un doux rappel sur ce dont le groupe est capable. On souligne dans les premiers titres du disque, un synthé/piano nettement plus prononcé que sur son prédécesseur.

 

Jusque la Papooz assure le coup et nous récite avec fraicheur et subtilité les influences que nous prenons toujours plaisir à entendre, notamment Supertramp sur les refrains saccadés de « Theatrical State of Mind » et « About Felix » ! Ce fameux piano, basse et batterie remarquablement brillant.

Arrive « Pacific Telephone » et le tournant dansant du disque. Rien à dire à part que ce moreau donne envie de danser, cocktail vitaminé à la main ou bien de rouler au volant d’une Mustang 65 en parcourant la côte californienne.

On aime : La musicalité de cet album et le niveau de guitare d’Ulysse qui nous régale sur chaque morceau, le tournant de style 70’s/80’s qu’a radicalement pris le groupe.

Mention supplémentaire pour les quelques morceaux où nous avons le plaisir d’entendre du saxophone notamment sur le dernier titre éponyme de l’album.

On aime moins : Presque rien, si ce n’est qu’on aurait aimé quelques morceaux supplémentaires car l'album se termine assez rapidement (environ 37 minutes)

Pour les plus curieux d’entre vous, sachez que le duo de français sera de passage à la Cigale le mercredi 15 mai à 19h30.

Pour commander ce disque, nous fonctionnerons sur demande à l’adresse contact@lebruitdusillon.com  la version LP sera à 20.99€ chez nous !

Johan, pour Le Bruit du Sillon

contact@lebruitdusillon.com